Les quads peuvent être utiles pour vous aider à travailler à la ferme, mais ils ne peuvent pas aller partout et tout faire. Il est possible d’éviter les accidents impliquant des quads, alors tenez compte des consignes de sécurité et restez en sécurité.

Contrôle de l’accélérateur

Tout le monde veut sauter l’étape des enfants et passer directement à la vitesse grand V quand il s’agit de conduire un quad. OK, la plupart des gens. Mais pour ceux qui le font, beaucoup revêtent le manteau de l’invincibilité et pensent qu’un quad n’est qu’une mini voiture qui leur permet enfin de se libérer de toutes sortes d’inhibitions infantiles.

Ils mettent donc leur pouce sur l’accélérateur en espérant faire un tour de montagnes russes contrôlé. Au lieu de cela, ils font une boucle et se retrouvent sous le quad ou parviennent à rester assis pour ensuite dévier de leur trajectoire et introduire leur 4×4 dans un grand arbre. Les quads sont normalement équipés d’un accélérateur au pouce et la plupart ont un embrayage automatique, de sorte que l’embrayage est une chose de moins à se soucier.

Alors, allez-y doucement et découvrez combien de “pouce” c’est trop et habituez-vous à la vitesse et à la puissance qu’offre un quad avant de vous lancer dans une véritable balade. Oh, encore une chose, apprenez à retirer votre pouce de l’accélérateur !

Équipement de protection individuelle

Les quads ne sont pas équipés d’une cabine ou d’un arceau de sécurité, votre seule protection est donc ce que vous portez. La protection de la tête, en particulier, est essentielle.

Vous devez toujours porter un casque lorsque vous roulez en quad. De nombreux décès en quad ont été causés par des blessures à la tête et le port du casque aurait presque certainement permis d’éviter la plupart de ces décès.

Tous les casques doivent être fabriqués et testés conformément à la norme EN/BS en vigueur, avoir une jugulaire et pouvoir être utilisés avec une protection oculaire appropriée.

Attention à vos pieds

Ne laissez pas vos pieds pendre sur le côté. Marchez sur les repose-pieds, mais utilisez de préférence des barres de nerf et des protège-talons. Il est naturel de laisser vos pieds pendre librement, mais il est facile de les faire se prendre dans les pneus arrière qui tournent.

Vous ne trouverez pas beaucoup de traction viable sur les repose-pieds, c’est pourquoi la plupart des propriétaires de quads installent les barres de nerf, surtout ceux qui font de la course.

Vêtements

Portez des vêtements solides qui couvrent vos bras et vos jambes. Les gants sont utiles pour la protection et les manchons de guidon peuvent aider à garder les mains au chaud par temps froid pour un bon contrôle du quad.

Conduire à partir d’un arrêt

Les deux problèmes que la plupart des gens rencontrent lorsqu’ils conduisent un quad manuel pour la première fois sont de partir d’un arrêt et de passer à la vitesse supérieure. Mais ce n’est pas vraiment difficile quand on connaît le processus. Une fois que vous aurez surmonté l’incertitude, vous verrez que c’est très facile.

Pour commencer, placez le quad au point mort et tirez le levier d’embrayage. Pour rétrograder, appuyez sur le levier au pied 1 clic pour activer la 1ère vitesse. Avec votre pouce droit, poussez lentement la manette des gaz vers l’avant tout en relâchant également le levier d’embrayage.

L’embrayage devrait s’engager et le quad se déplacera vers l’avant. Une fois que vous sentez l’embrayage s’engager, vous pouvez le relâcher. En première vitesse, vous ne devriez pas dépasser les 10 mph, alors ne vous inquiétez pas de sortir du siège de votre pantalon.

Bûches et “Log Popping” (écrasement de bûches)

Lorsque vous voyez un journal, vous devez d’abord juger et réfléchir si vous pouvez passer par-dessus le journal. S’il est beaucoup plus épais qu’un poteau téléphonique, il sera très probablement impossible à moins que vous ne soyez vraiment doué avec un quad massif. Le diamètre maximum est probablement de deux pieds. Lorsque vous vous approchez de la bûche, passez la première vitesse.

Allez lentement jusqu’à elle (plus grosse bille = moins de vitesse). Une fois que vous y êtes presque, embrayez un peu et augmentez le régime du moteur. Penchez-vous vers l’arrière. Dès que vos pneus avant touchent la bûche, appuyez sur le plancher, relâchez l’embrayage et vous êtes en plein vol.

Saisissez rapidement l’embrayage, penchez-vous au milieu du quad et relâchez l’embrayage. Tout cela se passe en une fraction de seconde, il faut donc avoir un bon temps de réaction. Cela demande aussi beaucoup d’entraînement. J’ai la chance d’avoir un tas de poteaux de téléphone dans ma cour, voyez si vous pouvez en trouver.